Je ne sais pas pourquoi mais je me sens l'âme militante ces derniers jours. Peut-être l'effet "Pride" ?

Toujours est-il que je souhaite partager avec vous une petite perle scentifique qui associe le livre à un acte de survie.
De quoi s'agit-t-il ?


D'une découverte scientifique tout d'abord. Une jeune femme, Theresa DANKOVICH, Chercheuse à l'Université McGill de Montréal, met au point un papier pouvant filtrer l'eau. Recouvert d'une couche de nanoparticules d'argent, il peut purifier une eau à 99,9 %. Vous imaginez les applications possibles !


Pour faire connaître sa découverte, elle monte une vidéo diffusée sur YouTube. Un graphiste, Brian GARTSIDE, prestataire pour l'Association "Water is life", la remarque. L'aventure commence. Ils imaginent un livre avec un message sur chacune des pages.


Des tests ont été réalisés dans un ruisseau d'Afrique du Sud, tests qui se sont révélés concluants. Depuis, de nouveaux essais ont été réalisés au Ghana.


L'ambition ?


Distribuer le livre dans les 33 pays où l'Association est implantée !


Je connaissais la bibliothérapie mais le livre buvable, pas encore...


Je trouve cette découverte absolument fantastique avec des perspectives infinies pour les populations qui ne peuvent accéder aujourd'hui à l'eau potable.


Si les travaux de Theresa DANKOVICH vous intéressent, rendez-vous sur le site de l'Association, vous y trouverez une présentation : http://www.waterislife.com/clean-water/new-technology


La vidéo est très parlante (même si c'est en anglais !) : https://www.youtube.com/watch?v=qYTif9F188E


Annie


* Titre d'un article du Journal "Le Monde" du 23 septembre 2014