les héritiers


Réalisé par Marie-Castille MENTION-SCHAAR


Synopsis et détails


D'après une histoire vraie.


Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d'Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

 

Mon avis


EXTRAORDINAIRE


En ce début d'année, et dans la morosité ambiante du mois de janvier, rien de tel que d'aller voir un film qui donne de l'espoir !!!


J'en entends déjà certains dire : "oui, mais c'est une fiction ! avec une fin idéale ! tout ça n'est qu'utopie !"


Et bien, détrompez vous, ce film est inspiré d'une histoire vraie, vécue par une vraie prof d'histoire géographie et prof principale, Madame GUEGUEN, qui enseigne toujours aujourd'hui dans cet établissement, avec une vraie classe d'élèves de secondes de Créteil dont 20 élèves ont finalement obtenu le baccalauréat avec mention Bien.


Madame GUEGUEN est

UNE FEMME REMARQUABLE

parfaitement interprétée par Ariane ASCARIDE .

 

Un immense bravo à cette femme qui a eu plus confiance dans le potentiel de ses élèves que ses élèves eux-mêmes dans leur capacité à réussir.

Elle a réalisé une véritable prouesse dans un environnement qui lui était pourtant défavorable. Sa hiérarchie lui a fait remarquer qu'elle perdait son temps avec ces élèves-là et que d'autres la méritaient plus. Ses collègues étaient très réservés, voire plus, quant à la réussite possible de cette classe. Les élèves eux-mêmes étaient réticents devant un challenge qui les mettrait en danger.

Et pourtant,

ILS ONT TOUS REUSSI !

 

Ce film permet de rendre public ce parcours et ainsi montrer que tout est possible... Mais ce film n'est pas que cela. Il dresse également le portrait d'une jeunesse plurielle, diverse et interculturelle, au 21ème siècle. Identité, religion, racisme... sont bien sûr des thèmes largement abordés mais ce qui en fait son intérêt encore plus fort, c'est la confrontation de ces jeunes à une page particulière de l'Histoire de France, celle de la 2de guerre mondiale et de l'extermination du peuple juif. Ces élèves se sont en réalité inscrits au Concours National de la Résistance et de la Déportation. Leur adhésion à la cause juive, leur prise de conscience progressive devant les meurtres perpétrés par un régime dictatorial, leur capacité à exprimer leur sensibilité avec des modes adaptés, leur créativité... m'ont tout simplement illuminée.


J'ai été profondément émue devant le personnage de Mélanie, cette jeune fille rebelle, sensible au parcours de Simone VEIL. Je ne vous en dis pas plus... même si j'en meurt d'envie !


Bref, il faut absolument voir ce film, c'est un énorme

coup de coeur sur le blog

Annie