yves_st_laurent

Avec Pierre NINEY, Guillaume GALIENNE, Charlotte LE BON, Laura SMET, Marie de VILLEPIN…


Synopsis :


En 1957, à tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est propulsé à la direction artistique de la maison Christian Dior. Le jeune créateur présente sa première collection «Trapèze» lors d'un défilé triomphal où il rencontre Pierre Bergé, qui devient son amant. Un succès qui lui permet de fonder sa propre maison avec l'aide de son compagnon, mais qui ouvre aussi la porte à une grande angoisse. Les années 1970 sont celles de la consécration, mais aussi des excès qui commencent à abîmer la santé du créateur. Sujet à des accès de dépression, Saint Laurent se réfugie dans le travail, en concevant des collections qui marquent l'histoire de la mode...


Mon avis :


C’est un très beau film où la prestation de Pierre NINEY est époustouflante, tant dans le mimétisme du physique et des expressions d’Yves Saint-Laurent que dans l’expression du mal être et de la dépression dans lesquels la création artistique le plonge.

 

YSL_photo_1


J’ai été profondément touchée par la fragilité de l’être, son incapacité à vivre dans un monde « ordinaire ». Son inspiration et ses idéaux l’isolent. L’alcool, la drogue, le sexe seront autant de moyens de fuir un univers trop étriqué.


Parallèlement, il est doté d’un talent « hors norme » qui lui permettra d’imaginer des coupes avant-gardistes de robes et autres vestes et manteaux. Son ingéniosité et sa justesse dans l’approche du corps de la femme qui vit, à cette période, une véritable émancipation, feront de lui un grand nom de la mode qu’il est et restera à tout jamais !


Mais qu'aurait-il été sans son entourage ? Cette question ne manquera pas de hanter le spectateur bien des heures après la projection...


Annie