dernier désir

 


Excellent thriller


Je vous livre la 4ème de couverture :


«Bonjour. Excusez-moi de vous déranger, je viens juste me présenter. Je suis votre nouveau voisin. J’ai emménagé dans la maison, là-bas, au bout du chemin. Je m’appelle Martin.
– Ah? Martin, vous dites? C’est drôle…
– Oui, Vladimir Martin. Pourquoi ?
– Eh bien… moi aussi, je m’appelle Martin!»


Il ne m'en fallait pas plus pour être intriguée par ce nouveau personnage et les conséquences de son arrivée à proximité immédiate de Johnathan et Mina, ce couple qui a quitté sa vie parisienne pour s'installer en campagne, dans le Berry, dans une vieille maison d'éclusier qu'il restaure avec ses modestes moyens.


Olivier BORDACARRE nous prend par la main dès les premières lignes pour ne nous la lâcher qu'à la 275ème après une chute incroyable. Du grand roman psychologique où le suspens est à son comble, BRAVO !


Sa toile de fond : le mode de vie de ces décrocheurs de la capitale. L'auteur l'explore sous toutes les coutures. Il en détaille les atouts et joue avec ses faiblesses pour construire une spirale infernale dans laquelle le couple va se retrouver tourmenté. Le rêve pourrait-il un jour se briser ?


Grand moment de lecture !


Annie