28 août 2013

L'odeur des planches de Samira Sedira

« C’est ça ton travail Maman, le frottage ?J’ai un pincement au cœur. Je le déçois. Je lui dis oui, Pour l’instant c’est ça, mais ça n’est pas mon vrai métier. » Du ciel étoilé de poésie au théâtre, la narratrice, la quarantaine, tombe dans la sordide réalité qui est de nettoyer la merde de ses nouveaux employeurs. De 4000 € mensuels en tant que comédienne dans un théâtre subventionné, puis de 2000 € des ASSEDIC  elle arrive en fin de droits, ne peut toucher le RSA et se résout à faire des ménages à 9 € de l’heure pour boucler... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 16:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]