tendres silences

Vous avez envie de lire en musique, plongez-vous dans ce roman d'Angela HUTH...

Je vous livre la 4ème de couverture :

« William Handle a fondé un quatuor à cordes qui se produit depuis plus de vingt ans. Ce sont de bons musiciens et ils ont du succès. Sa femme, Grace, est peintre et travaille à un album de fleurs pour enfants. Les Handle sont mariés depuis longtemps. Ils ont atteint ce point de leur vie conjugale où le silence, qui signifie une acceptation heureuse des habitudes de l'autre, est un mode de vie. Mais William s'éprend ardemment d'une violoniste et Grace rencontre un jeune homme inquiétant dont la pensée remplit le vide de ses journées. Le silence s'alourdit dans le couple alors que chacun s'enfonce dans ses obsessions amoureuses et que plane la menace de la violence et de la trahison. »


Angela HUTH décrit avec beaucoup de talent et de subtilité l'ambiance feutrée dans laquelle vit ce couple, fort de cette longue vie commune, de cette compréhension mutuelle, de ce respect de la liberté de l'autre. « L'une des grandes vertus d'un mariage où les mots sont raréfiés tient à ce que les signaux sont acceptés, respectés et non contestés. »


Mais, le vernis, aussi brillant soit-il, peut-il résister dans la durée ?


Je peux vous assurer que cette auteure décrit également avec brio à quel point le vernis peut un jour se craqueler et faire émerger des réalités jamais avouées. C'est d'ailleurs ce qui fait tout l'intérêt de ce roman.


Personnellement, j'ai été beaucoup touchée par ce jeune homme, Julien, impalpable, différent, dont les fragilités sont multiples, voire dangereuses.


Tout au long de ce roman, vous glanerez des références de musique classique. Je ne pouvais m'empêcher de vous en faire profiter... J'ai choisi pour vous : La consolation de Liszt, je vous laisse écouter : http://www.deezer.com/fr/album/1358998


Je vous conseille cette lecture !


Annie