dans la maison

Avec Fabrice Luchini, Ernst Umhauer, Kristin Scott Thomas 

Synopsis :

Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

Mon avis :

François Ozon nous livre une satire croustillante de notre société : les réformes de l'enseignement, les modes de vie des jeunes français au début du XXIème, le stress au travail, le pouvoir de l'argent, le sport, l'art. D'une manière générale, ce sont les classes moyennes qui sont mises sous les projecteurs, tout y passe et le trait y est tellement grossi que le public se prend au jeu et rit de ses travers !


Derrière chaque visiteur de l'Antre des Mots se cache un passionné de littérature, n'est-ce pas ? Et bien avec ce film, vous allez être gâtés ! Les effets de l'écriture sur l'individu sont ici disséqués. Le jeune élève, remarqué par la qualité de sa production écrite, est accompagné par son professeur de français qui voit en lui un futur écrivain, bien meilleur que lui n'a pu l'être, et lui fait prendre conscience des attentes du lecteur.


C'est tout le parcours initiatique de ce jeune garçon qui y est également présenté. Lui qui vit avec son père, handicapé, seul depuis que son épouse a décidé de les quitter. D'une classe sociale défavorisée, il découvre dans la famille de son ami que d'autres modes de vie sont possibles, d'autres manières de penser, se comporter...


Pour que ce film soit classé dans la catégorie des thrillers, il lui faut une intrigue bien sûr. François Ozon choisit donc un élève, apprenti écrivain, qui confond fiction et réalité. Quand la réalité est la principale source d'inspiration, le risque est grand de voir l'écrivain influencer le cours du réel pour en faire une histoire digne de retenir l'attention du lecteur. Et là, nul ne sait où cette aventure pourrait nous mener...


Une nouvelle fois, j'ai été subjuguée par la prestation de ces deux grands du cinéma :


- Fabrice Luchini joue à la perfection le prof blasé devant les réformes de l'enseignement et le niveau de ses élèves ; il a quelques mimiques corporelles qui lui font un parfait costume ; quant aux propos, nous n'avons pas beaucoup de peine à l'imaginer les tenir dans la vraie vie !


- Christin Scott Thomas évolue dans un univers dans lequel elle paraît très à l'aise, celui d'une galerie d'art contemporain ; là aussi, son raffinement et sa sensibilité naturelles sont mises à la disposition d'un rôle taillé pour elle.


Tous deux sont des acteurs exceptionnels, plein de talent, dont je ne me lasse pas !

dans la maison1


C'est un très bon film.


Annie