Marie Sizun - Plage

 

Anne est amoureuse de François, homme marié peu disponible qui lui a promis de la rejoindre dans une petite ville bretonne de bord de mer  pour passer quelques jours de vacances ensemble.

Anne décide de partir une semaine plus tôt pour savourer cette attente amoureuse.

Devant elle, six jours rythmés par les sonneries de son téléphone portable, Anne va sur la plage, observe les autres vacanciers, écoute leur conversation.

Elle nous livre ses pensées, ses souvenirs d’enfance, ses états d’âme.

L’attente s’est installée dans le cœur de notre héroïne. « Si tu savais quelle torture c’est d’attendre, de ne pas savoir, d’imaginer »

Et puis tout ce temps, c’est l’occasion pour elle de faire le point sur sa vie, d’y voir plus clair et d’avancer. 

C’est un roman où la solitude et l’attente sont les principaux ingrédients. Pas d’intrigue haletante, un roman sobre d’où se dégage une ambiance mélancolique.

L’auteure  nous fait découvrir  une femme simple et sensible.

Un moment de lecture agréable, Marie Sizun nous retransmet  parfaitement l’atmosphère et les états d’âme de son héroïne.

Elise