appartement 23


Vous savez que je ne suis venue à la BD que tardivement… mes maigres références ne me permettent donc pas encore d’avoir un œil averti et de mener des recherches initiées d’ouvrages tant attendus. Je me laisse donc tenter au gré de mes déambulations en bibliothèque et là, j’ai mis la main sur « Appartement 23 » de Michel ALZEAL.


La couverture a attiré mon attention, est-ce la bouille ronde du personnage ? Est-ce l’expression des yeux ? Je ne saurai dire, par contre, j’ai découvert le scénario avec intérêt et émotion.


Timothée a 32 ans et « une vie de chiotte ». Il est au chômage. Il a perdu un être cher, depuis, il sombre dans un état de déprime, passant ses journées dans son appartement, à zapper entre les programmes télévisés, boire et fumer. Heureusement, Tante Suzie veille sur lui et lui apporte chaque mardi un panier de victuailles et bons petits plats. 


Nous découvrons tour à tour, les autres occupants de l’immeuble : la concierge, la nouvelle voisine du 6è passionnée de lecture, Monsieur Julot qui a le béguin pour Tante Suzie…


Et puis, il y a la perspective de sorties, un voyage pour Tante Suzie et une randonnée pour Timothée.


Cette BD en monochrome nous plonge dans l’univers paré de tristesse du personnage principal avec des dessins particulièrement percutants et émouvants. Les thèmes de l’absence, la solitude, y sont judicieusement appréhendés.


J’ai beaucoup aimé les zooms sur les autres appartements avec l’aperçu d’une autre vie. Et puis, la toute dernière page, magnifique !


Michel ALZEAL semble plus connu pour « Le pantin », vous l’avez déjà lu ?


Annie