27 septembre 2010

Le Remède et le poison de Dirk WITTENBORN

Par une tiède nuit de printemps, la porte- fenêtre à deux battants est ouverte. Le vieux docteur Friedrich serre son revolver dans son poing : il avait pourtant cru entendre un bruit… Mais de quel passé viendrait-il, ce visiteur nocturne. Animé de quelles intentions ? Vill Friedrich,  père de famille irréprochable, consultant auprès des plus grands laboratoires pharmaceutiques, fut jadis un jeune chercheur ambitieux. Avec la complicité de sa consœur Bunny Winton, médecin psychiatre et rousse incendiaire, il a tenté de mettre... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2010

Le cahier bleu de J.AMES A. LEVINE

James  A. LEVINE, professeur et médecin mandaté par les Nations Unies pour enquêter sur le travail des enfants dans les pays émergents, a eu l'idée de ce livre en visitant la "rue des cages" de Bombay, cages dans lesquelles des fillettes et des jeunes garçons que l'on prostitue sont exposés au choix des "visiteurs". Parcourant cette rue, il a vu une jeune adolescente en train d'écrire sur un cahier. Il a décidé de raconter "pour elle" son histoire dans ce roman en deux parties :-  la première partie, c'est ce que Batuk,... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 22:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 septembre 2010

Les ronces d'Antoine PIAZZA

  Après "la route de Tassiga" que j'avais vraiment apprécié et dont j'ai rendu compte sur ce blog , j'ai eu envie de découvrir d'autres livres de cet auteur. J'ai été intriguée par le titre "Les ronces" et je me suis plongée dans ce livre dans la foulée. Cette lecture a confirmé l'impression laissée par la précédente  : à savoir qu'Antoine Piazza porte sur les hommes et leur environnement un regard de quasi anthropologue  et qu'il réalise au travers des deux ouvrages cités un travail de sociologue  même si, sans... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 22:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 septembre 2010

Anne-Marie GARAT, une femme pétillante !

Hier, Anne-Marie GARAT était à Angers ! Quelle rencontre ! Anne-Marie GARAT a tout simplement conquis son auditoire.    Ses yeux bleus, son regard illuminé, vif, ses propos riches de références, pleins d’énergie et de ressort, dignes d’une véritable militante, nous ont conquis. « La paix, nous l’avons dans le baba », voilà le fruit de l’héritage du 20ème siècle dont nous e savons que faire.   Elle nous a présenté sa trilogie bien sûr avec le dernier né « Pense à demain ». « Il ne s’agit pas d’une saga... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2010

Clara Malraux de Dominique BONA

  Présentation Née Goldschmidt à Paris, le 22 Octobre 1897, Clara vient au monde sous la nationalité allemande qu’elle garde jusqu’à l’âge de 8 ans. L’allemand est sa langue maternelle, le français sa langue d’adoption.  Elle vit beaucoup de contradictions, Allemande à Paris, Française (parisienne) à Magdebourg où demeure notamment sa grand-mère, où qu’elle soit elle est une étrangère. Elle trouve refuge dans les livres. Son père décède alors qu’elle a 13 ans. Ses parents étaient très unis. Elle surprendra cette confidence... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2010

Incidences de Philippe DJIAN

Celle qui l’accompagnait ce soir-là, et dont le nom lui échappait, venait de s’inscrire à son atelier d’écriture et il n’avait pas cherché une seconde à lutter contre l’attirance qu’elle exerçait sur lui — qu’elle exerçait outrageusement sur lui. Pourquoi lutter ? Le week-end s’annonçait glacé, propice au feu de bois, à l’indolence. Des lèvres boudeuses. Des hanches profondes. Il fallait juste prier pour qu’elle soit en état le moment venu. Elle ne semblait guère consciente. La ceinture l’empêchait de s’effondrer d’un côté ou de... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2010

Le tigre blanc de Aravind ADIGA

    Le tigre blanc, c'est Balram Halwai, ainsi remarqué par l'un de ses professeurs impressionné par son intelligence aussi rare que ce félin exceptionnel. Dans son Bihar natal miséreux, corrompu et violent, Balram est pourtant obligé d'interrompre ses études afin de travailler, comme son frère, dans le tea-shop du village. Mais il rêve surtout de quitter à jamais les rives noirâtres d'un Gange qui charrie les désespoirs de centaines de générations. La chance lui sourit enfin à Delhi où il est embauché comme chauffeur.... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 22:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2010

Bas les voiles de Chahdortt DJAVANN

              Chahdortt Djavann  a porté le voile pendant 10 ans. Selon elle, le voile islamique enferme la femme dans une position de soumission voulue par le père comme par le mari. Voilée, cachée, la femme n’a pas le droit d’exister, explique cet écrivain iranienne. Elle dénonce ici la condition des femmes voilées vivant dans les pays musulmans et appelle les intellectuels français à interdire le port du voile en démocratie. Elle encourage aussi toutes les jeunes femmes musulmanes à... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2010

Poetry réalisé par Lee Changdong

Dans une petite ville de la province de Gyeonggi traversée par le fleuve Han, Mija élève seule son petit-fils qui est collégien. C'est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence, arborant des chapeaux à motifs floraux et des tenues aux couleurs vives. Alors que les débuts de la maladie d'Alzheimer lui font parfois perdre ses mots, Mija s'inscrit à un club de poésie. Elle est en quête de poésie et observe la beauté de son environnement habituel auquel elle n'a pas prêté une attention particulière... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 14:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 septembre 2010

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL

Après les crocodiles et les tortues, voici les écureuils de central park Katherine PANCOL, signe ici son troisième livre qui nous replonge dans les univers de Joséphine et ses filles, leur famille et des personnages nouveaux qui permettent à joséphine de se lancer dans une deuxième livre après la mort d'Iris dont elle a du mal à se remettre et surtout s'empêche de retrouver Philippe dont elle est toujours amoureuse. Je dois dire que je l'ai lu avec plaisir mais avec moins d'enthousiasme que les deux premiers, est ce dû au manque de... [Lire la suite]
Posté par jellybelly à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]