Bas les voiles

 

 

 

 

 

 

 

Chahdortt Djavann  a porté le voile pendant 10 ans. Selon elle, le voile islamique enferme la femme dans une position de soumission voulue par le père comme par le mari.

Voilée, cachée, la femme n’a pas le droit d’exister, explique cet écrivain iranienne. Elle dénonce ici la condition des femmes voilées vivant dans les pays musulmans et appelle les intellectuels français à interdire le port du voile en démocratie. Elle encourage aussi toutes les jeunes femmes musulmanes à résister.

 

 

Chahdortt  Djavann dit être « née révoltée » car elle est née dans un pays où les femmes n’ont pas le droit d’exister.

« Bas les voiles » un petit livre (47 pages) très dense, à l’écriture rebelle  n’est pas que son témoignage ; elle propose des solutions pour l’intégration des populations immigrées. Un point de vue intéressant sur ce  sujet qui fait débat.

 

 

 

 

Elise