LA_VIE_D4UNE_AUTRE

Marie a 25 ans, un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d’amour et le lendemain…

Elle se réveille à ses cotés, douze ans plus tard, mariée et mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées.

Première étape : faire face sans montrer quoi que ce soit à personne, pas même à Pablo. Regarder autour de soi et recomposer les pièces d’un puzzle qui va apparaître au fil des jours comme une reconquête, une nouvelle construction.

Le regard posé sur une tranche de vie où elle est devenue mère, épouse, est celui de la jeune fille qu’elle était à 25 ans. Que sont les rêves devenus ? Les concepts féministes ?

Les passages concernant ses enfants dont elle a aussi tout oublié y compris la naissance sont bouleversants. Elle doit apprendre à les aimer tout en sentant viscéralement qu’ils sont les siens.

Pourquoi a-t-elle soudain décidé d’arrêter son travail ? Alors que tout semblait lui réussir ?

Quel rôle a joué une séance d’improvisation au cours de théâtre juste avant son épisode amnésique ? Et le pacte secret qu’évoque Pablo ?

Ce livre est aussi une enquête, on sent le poids d’un mystère que Marie cherche à découvrir pour mieux comprendre la fêlure qui a provoqué ce choc émotionnel.

Je vous invite à partager l’intimité de Marie au long de ce roman d’une grande sensibilité. C’est aussi une réflexion sur le parcours d’une femme, sur sa vie de mère et d’épouse.

En complément F.Deghelt, nous offre de très beaux passages sur le travail de l’écriture.

F. Deghelt est aussi l’auteure de « la grand-mère de jade » critique déjà parue sur le blog, c’est aussi une petite merveille, retournez vite lire l’article !

Je vais m’empresser de lire ces autres livres car je suis conquise par son écriture, sa plume est sensible et son regard sur la vie est d’une grande acuité.

Anne R.