Bright_Star

Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine, Fanny Brawne, une étudiante, tombent amoureux l'un de l'autre et entament une liaison en secret. Pourtant les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez hostiles. John trouve que Fanny est une jeune fille bien élégante mais trop effrontée, et elle-même n'est pas du tout impressionnée par la littérature. C'est finalement la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts que déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie. Lorsque la mère de Fanny et le meilleur ami de Keats, Brown, réalisent l'attachement que se portent les deux jeunes gens, il est trop tard pour les arrêter. Emportés par l'intensité de leurs sentiments, les deux amants sont irrémédiablement liés et découvrent sensations et sentiments inconnus. 'J' ai l'impression de me dissoudre', écrira Keats. Ensemble, ils partagent chaque jour davantage l'obsédante passion romantique qui résiste aux obstacles de plus en plus nombreux. La maladie de Keats va pourtant tout remettre en cause...

« Bright Star » célèbre le romantisme et l’esthétisme. Jane Campion excelle, une fois de plus, à toucher nos âmes sensibles. Elle fête la beauté de la nature, l’Amour et travaille avec raffinement la beauté de la nature humaine. L'histoire est assez linéaire, pourtant, un souffle empreint de romantisme donne corps à ce très BEAU film. Je me suis sentie "transportée" ... comme un papillon. L'actrice principale, Abby Cornish,  est à couper le souffle ! D'une beauté et d'une élégance rares. Les costumes sont somptueux, les paysages lumineux, certains plans sont grandioses (John Keats allongé au sommet d'un arbre en fleurs), sans oublier les personnages secondaires, à la fois attachants et drôles.

Ingrid