Afficher l'image en taille réelle

Dès les premières notes de cette Symphonie en trois mouvements, les vibrations se font sentir. En effet, l'écriture musicale, châtiée d'Anne Bragance m'a envoutée. Le roman tourne autour de trois personnages principaux :

- Emma, que les voisins prénomme la Succulente car c'est le nom de sa maison : elle vit recluse et pratique la prostitution

- François : agent immobilier, quadragénaire à la dérive, sonne un jour à la porte d'Emma et une relation pure, faite d'attention, d'écoute mais aussi de mensonges, va naître entre eux

- Bénédicte : l'amie d'Emma. A elles deux, elles incarnent le triomphe de l'amitié sur l'amour.

Chacun va descendre dans l'âme de l'un, puis de l'autre.

Lors d'une interview à propos de la sortie de ce livre Anne Bragance dit "L'homme est un dieu en ruine, c'est la trace du divin que je cherche en lui".

Ce livre est un chef d'oeuvre.

mjo