vents_contraires

"Des vents contraires", c'est le dernier roman de Olivier ADAM récemment lauréat du jury RTL.

Paul Anderen vit avec ses deux enfants, Clément et Manon, depuis la disparition inexpliquée de sa femme. Il va tenir un an et puis décider de quitter la région parisienne pour réserver une nouvelle vie à ce qui reste de sa famille, il choisit Saint-Malo comme destination.

Ce roman retrace le combat de se père pour sauver ses enfants, leur créer un univers serein, leur permettre de vivre malgré l'absence de leur mère.

En début de livre, Olivier ADAM cite Philippe DJIAN : "on ne refait pas sa vie, on continue seulement, on dort moins bien la nuit, on écoute patiemment de la maison les bruits du dehors, l'effondrement". Cette citation est très représentative du contenu de ce roman, profondément triste où l'atmosphère est lourde, parfois irrespirable. Le climat, même, est hostile. La paix devient quelque chose d'inaccessible. La spirale est infernale. Et pourtant, ce père, ce héros, continue de se battre jusqu'à en perdre haleine.

Comme dans tous les livres de Olivier ADAM, la tristesse est reine, il faut le savoir !

Annie