un_minuscule_inventaire_jean_philippe_blondel

Antoine et Anne se séparent après plusieurs années de mariage. Anne et les 2 enfants, Mathilde et Léo, sont tous les trois tombés amoureux d’un dentiste. Antoine se retrouve seul dans la maison de famille et découvre l’annonce d’un vide-grenier à venir. Il décide d’y participer et de se débarrasser de tous ses objets personnels.

Tour à tour, et au gré des ventes réalisées, la vie passée de ces objets nous est contée. Nous découvrons ainsi celle de la paire de boucles d’oreilles en métal argenté, du livre blanc avec une bande bleue, d’une petite couverture en laine jaune, du bob bleu rayé de blanc, du cadre rouge en bois peint, du hamac rouge, vert et jaune, du cendrier en métal doré, du stylo plume noir à fines dorures.

Mais, l’auteur ne s’en tiendra pas là puisqu’il va nous faire découvrir dans une seconde partie la nouvelle vie de tous ces objets. Et là, quelle surprise, le monde est bien petit !

Ce livre est une mine d’anecdotes racontées sur un fond de nostalgie. Les personnages sont émouvants, attachants… lls pourraient être nos voisins ou amis. C’est un petit moment de bonheur…

du style de ce que peuvent écrire Anna Gavalda ou Marc Lévy.

Jean-Philippe Blondel est né en 1964 à Troyes, où il enseigne aujourd'hui l'anglais. Après Accès direct à la plage, 1979 et Juke-Box, Un minuscule inventaire est son quatrième roman.

Annie